Bilan de la qualité de l'air d'octobre 2021 dans la région

Bilan de la qualité de l'air d'octobre 2021 dans la région Bilan de la qualité de l'air d'octobre 2021 dans la région
Facebook Twitter Share
22/11/2021 à 11:14

Voici le bilan de la qualité de l'air d'octobre 2021, avec les concentrations de polluants (particules PM2.5, particules PM10, ozone et dioxyde d’azote) au fil des jours, et leur comparaison avec les années précédentes.

Aucun épisode de pollution n'a été constaté au cours de ce mois.

Concentrations maximales de polluants dans l’air

 

Maximum (µg/m3)

Station / influence

Date - heure

Valeur réglementaire

Dioxyde de soufre

25.9

Gravelines, station périurbaine (influence proximité industruielle)

8 octobre à 17h

Valeur limite : 350 µg/m3 en moyenne horaire à ne pas dépasser plus de 24 heures par an

Dioxyde d’azote

99.3

Valenciennes Wallon, station proximité automobiles

14 octobre à 08h

Valeur limite : 200 µg/m3 en moyenne horaire à ne pas dépasser plus de 18 heures par an

Ozone

102.7

Saint-Pol-sur-Mer
Station urbaine
(Influence de fond**)

21 octobre à 02h

Objectif à long terme : 120 µg/m3 en moyenne sur 8 heures glissantes

Particules PM10

52.9

Saint-Quentin Stade
Station urbaine
(Influence de fond**)

10 octobre

Valeur limite : 50 µg/m3 en moyenne journalière à ne pas dépasser plus de 35 jours par an

Particules PM2.5

41.4

Campagne-les-Boulonnais
Station rurale
(Influence de fond**)

9 octobre

Recommandation de l'OMS : 25 µg/m3 en moyenne journalière

*µg/m: microgramme (1.10-6 g) par mètre cube

**fond : pollution ambiante, qui n’est pas sous l’influence d’une source d’émission particulière

Concentrations moyennes par polluant

Légende des graphiques ci-dessous :

 qa graph legende
 

  • Max 5 ans(Tirets bleu foncé) : Concentrations maximales observées semaine par semaine sur les 5 dernières années
  • Min 5 ans(Tirets bleu clair) : Concentrations minimales observées semaine par semaine sur les 5 dernières années
  • Moyenne 2021 (Trait orange) : Moyenne des concentrations semaine par semaine sur l’année 2021
  • Moyenne 5 ans (Trait bleu) : Moyenne des concentrations semaine par semaine sur les 5 dernières années

 

Particules PM2.5

La baisse des concentrations en particules PM2.5 à 4.0 µg/m3 en début de mois est notable car elle atteint son niveau le plus faible à la fois sur l’historique des 5 dernières années (2015 à 2020) et aussi sur l’année 2021.

Cette diminution est due principalement aux précipitations enregistrées en début de mois avec les plus forts cumuls quotidiens relevés sur la région d’après Météo France. Un nouveau regain à 13.3 µg/m3 dans les concentrations est à noter dès la 2ème semaine d’octobre, en lien avec la période d’accalmie du 06 au 19. Ce regain de concentrations en particules PM2.5 dépasse d’ailleurs l’historique des 5 dernières années. Avec des températures proches des normales de saison, et une nouvelle période relativement perturbée, les concentrations en particules PM2.5 diminuent en fin de mois d’octobre.

qa 102021 pm25

Evolution des concentrations en particules PM2.5 dans les Hauts-de-France en 2021,
comparativement aux 5 dernières années
sites de fond (urbains, périrubains, ruraux)

 

Particules PM10

Dans la même logique que les particules PM2.5, les particules PM10 voient également leurs concentrations chuter sur la région à 9.6 µg/m3 (contre 11.8 µg/m3 pour la moyenne sur les 5 dernières années) en raison de fortes précipitations en début de mois. A l’image de périodes très contrastées lors du mois d’octobre, les concentrations en particules PM10 le sont également, avec un regain autour de 19.3 µg/m3 légèrement supérieur au maximum enregistré sur les 5 dernières années. Les journées bien venteuses en fin de mois ont permis la diminution des concentrations des particules PM10. Aucun épisode de pollution par les particules PM10 n’est à noter pour ce mois d’octobre.

qa 102021 pm10

Evolution des concentrations en particules PM10 dans les Hauts-de-France en 2021,
comparativement aux 5 dernières années
sites de fond (urbains, périrubains, ruraux)

Ozone 

Avec 110 heures d’ensoleillement proche dans le secteurdu littoral du Pas-de-Calais et 170 heures d’ensoleillement au sud de l’Aisne (+40% de la normale), l'ensoleillement a été plus élevé sur le sud-est que sur le nord-ouest de la région.

La période d’accalmie du 06 au 19 octobre est marquée par des températures relativement faibles le matin et proches des normales l’après-midi, ce qui expliquerait la diminution des concentrations en ozone. Les températures proches de la normale tout au long du mois, et l’ensoleillement partiellement excédentaire du mois d’octobre n’expliquent pas les hausses de concentrations en ozone en début et fin de mois. A cette période de l’année, ce sont les vents forts qui provoquent la « descente » d’ozone des hautes couches de l’atmosphère.

qa 102021 o3

Evolution des concentrations en ozone dans les Hauts-de-France en 2021,
comparativement aux 5 dernières années
sites de fond (urbains, périrubains, ruraux)

Dioxyde d'azote

Avec une chute à 8.8 µg/m3 la première semaine du mois d’octobre, la concentration en dioxyde d’azote talonne la valeur minimale, 8.1 µg/m3, enregistrée sur les 5 dernières années. Les conditions anticycloniques du milieu de mois permettent une augmentation progressive des concentrations, avant de rechuter, en lien avec des conditions dispersives plus fréquentes et plus intenses (vents forts, passage de la tempête Aurore le 20 octobre, précipitations, etc.).

qa 102021 no2

Evolution des concentrations en dioxyde d’azote (NO2) dans les Hauts-de-France en 2021,
comparativement aux 5 dernières années
sites de fond (urbains, périrubains, ruraux)

 

Episodes de pollution de l'air

Aucun épisode de pollution n'a été constaté dans les Hauts-de-France durant le mois d'octobre.

Qu'est ce qu'un épisode de pollution ?

 

La protection de vos données est notre priorité. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettent de vous fournir des données de qualité, nous assurer du bon fonctionnement du site et en mesurer l’audience.
J'ai compris