Connaître chaque jour la qualité de l'air sur l'agglomération de Calais

Port de Calais (Pas-de-Calais) Port de Calais (Pas-de-Calais)
30/01/2019 à 09:00
Avec le soutien de la Communauté d’Agglomération Grand Calais Terres & Mers et de la Région, Atmo Hauts-de-France met à la disposition du public une plateforme de prévision de la qualité de l’air sur l’agglomération : Urban’air Calais. Le site permet de connaître les prévisions de la qualité de l’air du jour-même et du lendemain jusqu’à l’échelle de la rue. Au total, ce sont 10 communes et plus de 100 000 habitants qui sont concernés.

Des prévisions quotidiennes à l'échelle de la rue 

Au regard des enjeux sanitaires et environnementaux de la qualité de l’air, Grand Calais Terres & Mers a souhaité se doter, en lien avec Atmo Hauts-de-France, de cartes quotidiennes de prévision de la qualité de l’air sur tout son territoire pour informer ses habitants.
Développé par Atmo et la société Numtech et financé par Grand Calais Terres & Mers et la Région Hauts-de-France, l’outil de modélisation Urban’air est alimenté par plusieurs données d’entrée : émissions (activités économiques, résidentielles, trafic, etc.), mesures des concentrations de polluants par des capteurs fixes, données météo.

Urban’air Calais permet ainsi de connaître chaque jour la répartition des concentrations de plusieurs polluants :

  • les particules en suspension inférieures à 10 micromètres (PM10), principalement issues du chauffage, des activités économiques et du trafic automobile,
  • le dioxyde d’azote, principalement issu du trafic routier,
  • et l’ozone ; ce polluant se forme sous l’effet du rayonnement solaire, à partir de polluants émis dans l’air.

Urban’air Calais permet également de consulter l’indice de la qualité de l’air. Cet indicateur, calculé à partir des données de ces différents polluants, permet d’avoir une information synthétique sur l’état de l’air. Sur une échelle de 1 à 10 : plus l’indice est élevé, plus la qualité de l’air est mauvaise.

Urban’air Calais contribue à accompagner le public dans ses activités en fonction de la qualité de l’air, notamment les personnes particulièrement sensibles à la pollution : enfants, personnes âgées, femmes enceintes et personnes souffrant de maladies respiratoires.

carte calais urbanair

© Atmo Hauts-de-France

 

 

Six autres agglomérations disposent également d’une plateforme Urban’air : Lille, Dunkerque, Douai, Saint-Omer, Arras et Béthune. Un autre modèle est actuellement en cours de développement sur l’agglomération amiénoise. Au total, huit agglomérations disposeront à terme de cartes de la qualité de l’air à fine échelle.

Grand Calais Terres & Mers, notre partenaire

Avec la sortie de la plateforme Urban’air, Grand Calais Terre & Mers, adhérente d’Atmo Hauts-de-France depuis plus de 40 ans, confirme son implication dans la surveillance de l’air. La communauté d’agglomération est d’ores et déjà engagée dans différents projets environnementaux : élaboration de son Plan Climat, lancé le 13 décembre dernier, pour lequel Atmo l’accompagne pour le volet Air, son implication dans le projet Aère Toî, piloté par Atmo, sur la qualité de l’air intérieur des lieux accueillant les enfants . En novembre dernier, l’agglomération de Calais a également approuvé la mise en place de la gratuité des bus à partir de 2020.

logo Aere Toi a

© Atmo Hauts-de-France

 

Retrouvez les prévisions de la qualité de l’air de l’agglomération de Calais directement sur le site Urban'air Calais, et à la rubrique "Accéder aux données" / "Prévisions", en choississant agglomération "Calais".